- VEUILLEZ PRENDRE CONNAISSANCE DES INFORMATIONS SUIVANTES -

- Protocole sanitaire renforcé

De nouvelles règles concernant l’accueil en classe sont appliquées depuis le lundi 9 novembre : 

Les divisions sont accueillies par groupe de demi effectif selon les répartitions déjà effectuées. Les deux groupes sont nommés groupe 1 et groupe 2. 

Un sens de circulation est mis en place depuis le lundi 9 novembre à 8h00. 

Les élèves de la voie Professionnelle suivront la même alternance que tous les autres élèves SAUF en ce qui concerne les heures d’atelier déjà dédoublées à l’emploi du temps de la classe. Elles sont maintenues toutes les semaines pour les deux groupes de la division. 

Le post bac suivra la même alternance que celle décrite ci-dessus SAUF en ce qui concerne les heures d’atelier ou de Travaux Dirigés déjà dédoublées à l’emploi du temps de la classe. Les BTS MCO 2ème année suivront une alternance groupe1/ groupe2. 

La MC AG2S n’est pas concernée par ce dispositif en raison de son faible effectif 

  • Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées 2020

    Du 16 au 22 Novembre 2020

     

    Dans le cadre de la 24e édition de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH) qui s’est déroulée du lundi 16 novembre au dimanche 22 novembre 2020 ;  et avant leur départ en PFMP (période de formation en milieu professionnel) N°2 auprès de structure accueillant un public en situation de handicap ; les élèves de la MC AGSS ont pu participé à une rencontre en co-intervention des Comités Départementaux Sport Adapté du 93 et du 95.

    Après une présentation du handicap et du sport adapté, les élèves ont été amenés, par la mise en place d’activités, à comprendre la nécessité d'inclusion des personnes en situation de handicap ou de besoins spécifiques dans la société au travers de l'emploi, l'école ou le sport.

    Les conseillers techniques fédéraux sport adapté : Messieurs EBOLLO et GEOFFROY ; ainsi que Monsieur BERTHET (agent de développement), ont fait part de leur expertise du public dont ils ont la prise en charge lors de la mise en place d’évènements sportifs et de projets.

     

    Sous le haut patronage du parlement européen, le temps d’une semaine, l’objectif pour les comités départementaux et LADAPT, l’Agefiph et le FIPHFP est de faire se rencontrer entreprises, politiques, associations, les centres de formations, la société civile et bien entendu demandeurs d’emploi en situation de handicap.

    Parce que le sport ne concerne pas que les personnes valides, il était important pour les élèves en MC AGSS d’être sensibilisés à cette problématique dans leur parcours de professionnalisation.

    Comme pour les éditions précédentes, LADAPT, l’Agefiph et le FIPHFP sont co-organisateurs et ont proposé plusieurs rendez-vous communs autour des thématiques suivantes : le numérique, l'école inclusive et le handicap invisible.

     

    LES THÉMATIQUES

    LE NUMÉRIQUE : UN LEVIER POUR ACCÉLÉRER L’INCLUSION DES PERSONNES HANDICAPÉES DANS L’EMPLOI

    Cette thématique permettra de faire le point sur l’accessibilité des outils de travail, les impacts et opportunités du télétravail pour l’activité professionnelle et le niveau d’emploi des personnes handicapées…

    L’ÉCOLE INCLUSIVE

    Comment peut-elle préparer les jeunes enfants, dès leur toute première scolarisation, à devenir acteurs d'un changement de regard et de posture vis à vis du monde de l'emploi ? Quelles transitions avec le monde de l’emploi faut-il améliorer pour limiter les ruptures de parcours ? Alternance, emploi accompagné, coopérations des acteurs sur les territoires… Quels sont les leviers pour améliorer les transitions entre le temps de formation et le marché du travail ?

    LE HANDICAP INVISIBLE : MALADIE CHRONIQUE, MAINTIEN DANS L’EMPLOI, SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE

    80 % des handicaps ne se voient pas. En parler ou pas ? Comment les employeurs peuvent-ils s’organiser pour prendre en compte la santé de leurs collaborateurs et fidéliser les compétences ? 

    LA COVID19

    Cette semaine aura une résonnance particulière puisqu’elle s’inscrira dans une période de relance économique suite à la crise du Covid-19 qui a particulièrement impactée l’emploi des personnes handicapées.

     

  • C'est quoi, l'e-sport ? Des milliers de supporters qui chantent et applaudissent. Non, ce n'est pas un match de foot, c'est un tournoi d'e-sport ! L'e-sport, c'est la contraction de l'anglais electronic sport. En français, le sport électronique !

    En clair, des compétitions de jeux vidéo où des joueurs affrontent seuls ou en équipe d'autres joueurs, depuis une console ou un ordinateur.

    L'essor d'Internet dans les années 1990 a permis à des passionnés du monde entier de jouer en réseau… Et, pour les meilleurs, de développer cette pratique à un niveau professionnel !

    Des compétitions très suivies. Les grandes compétitions se déroulent en public, et sont suivies en direct sur Internet par des millions de fans.

    Un sport comme les autres ? Aujourd'hui, certains champions d'e-sport ressemblent à s'y méprendre à des champions traditionnels ! Ils signent un contrat, s'entraînent plusieurs fois par semaine, sont suivis par des coachs… Et des médecins veillent à ce qu'ils n'aient pas de douleurs au dos ou au poignet.

    FUTUR DE L’ESPORT

    Reste à savoir si l'e-sport doit vraiment être considéré comme un sport. Et, qui sait, devenir discipline olympique ! Non, disent ses opposants, car il ne demande pas d'effort physique. Et peut même conduire au surpoids. Oui, disent ses défenseurs, car il développe la concentration, les réflexes et l'envie de se dépasser, qui est le propre de tous les sports !
     

    E-SPORT AVEC DIAMBARS ARENA

    Créée en 2000 par Saër Seck, Jimmy Adjovi-Boco et Bernard Lama et inaugurée en 2003, DIAMBARS, PROPOSE aux jeunes passionnés de football, DIAMBARS ARENA.

    DIAMBARS ARENA est une plateforme de jeux vidéos éducatifs destinées aux 6 millions d'élèves du secondaire. Monsieur Pierre Mbas, Directeur Partenariats et Programmes de Diambars a accompagné les élèves de Marcel Cachin dans les ateliers de découverte du serious game.

    http://www.diambars.org

     

     

  • Madame CHEKKAL est venue nous présenter les différentes formations proposées par Educaterra, dont les BPJEPS.

    Elle nous a expliqué les attendus du BPJEPS, ses différents domaines, la possibilité de le faire en alternance et le lien avec notre mention complémentaire, puisqu’en nous validerons 2UE BPJEPS sur 4 en obtenant notre diplôme en juin 2021.

    S’agissant d’une structure située à Aubervilliers (93), cette possibilité d’intégrer Educaterra, après notre formation MC AGSS, nous apporte une seconde, en plus de notre inscription sur parcoursup pour faire le BPJEPS au CREPS de Chatenay Malabry (92). Ce diplôme est préparé en alternance soit par la formation initiale, l’apprentissage ou la formation continue. 


     

     

     

     

  •  

  • Découvrez un article paru dans le magazine Plaine commune n°128 Oct. Nov. Déc. 2020 sur la Mention Complémentaire AGSS